Pokémon Violet et Écarlate s’est déjà écoulé à plus de 10 millions d’exemplaires, un record pour la saga et un jeu exclusif à Nintendo. Mais, ce succès est terni par l’ire de certains fans déçus.

Pokémon Violet et Écarlate s’est déjà vendu à plus de 10 millions d’exemplaires, depuis le 18 novembre 2022. Il s’agit d’un nombre colossal. À titre de comparaison, Sony est très satisfait d’avoir écoulé cinq millions de God of War Ragnarök en une semaine (un record pour la saga et un jeu PlayStation Studios). Dans un communiqué daté du 23 novembre, Nintendo se félicite d’observer « le meilleur lancement pour un jeu sur une console Nintendo ».

Bref, Pokémon Violet et Écarlate est bien parti pour se hisser tout en haut des charts de 2022, une année où les cartons sont pourtant nombreux (Elden Ring, Call of Duty: Modern Warfare II, FIFA 23...). Toutefois, cette performance commerciale est clairement ternie par la déception de plusieurs fans, lesquels n’ont pas hésité à demander un remboursement, selon les observations de Kotaku publiées le 23 novembre.

Pokémon Violet et Écarlate // Source : Nintendo
Pokémon Violet et Écarlate. // Source : Nintendo

3,4/10 sur Metacritic pour le dernier Pokémon

Il suffit de se rendre sur la page Metacritic de Pokémon Violet pour s’apercevoir du contraste entre les critiques de la presse (76 %, ce qui donne une note entre 15 et 16 sur 20) et la perception des joueuses et des joueurs. Ainsi, la moyenne donnée par le public est de 3,4 sur 10 — comme si les journalistes et les fans n’avaient pas joué au même jeu. Numerama lui a accordé la note de 8 sur 10, acceptant de fermer les yeux sur les graphismes moches pour n’apprécier que l’aventure en elle-même. Des bugs disgracieux, voire pénalisants, sont souvent mentionnés — un point qui nous a étrangement échappé pendant notre longue partie (un patch au moment de la sortie aurait-il tout cassé ?).

Comparaison des scores Metacritic entre les différents jeux Pokémon sortis sur Nintendo Switch :

Score presseMoyenne des joueurs
Pokémon Épée et Bouclier80/1004,6/10
Légendes Pokémon : Arceus83/1008,1/10
Pokémon Violet et Écarlate76/1003,4/10

Comme le montre ce tableau, les joueuses et les joueurs de Pokémon ont déjà pénalisé la génération Épée et Bouclier avec une note sanction — mais dans des proportions moindres que la génération Violet et Écarlate. « C’est l’un des jeux les moins optimisés que j’ai vus de la part d’un studio spécialisé dans les grosses productions. De loin le pire de la part de Nintendo et loin de la qualité espérée compte tenu du reste de leur catalogue. Je suis persuadé que, si ce n’était pas Pokémon, aucun autre jeu ne serait sorti dans cet état. Simplement inacceptable. La paresse et la gourmandise de Game Freak et de la Pokémon Company sont allées trop loin », déplore par exemple cocacola16728, qui n’a pas hésité à mettre 0 sur 10 à Pokémon Violet et Écarlate.

Que les joueuses et les joueurs soient déçus est une chose, que certains aillent jusqu’à demander un remboursement en est une autre. Quand une personne regrette un achat au point de se lancer dans des démarches parfois compliquées, c’est que le produit est vraiment décevant. Sur Reddit, le membre Hotdog_Daddy s’est fermement fendu d’un sujet intitulé « Sérieusement, si vous trouvez le jeu injouable, n’ayez pas honte de demander un remboursement ». A priori, ils sont plusieurs à avoir été influencés et Nintendo y a répondu favorablement, sans doute conscient que quelque chose ne tourne pas rond. « La représentante [de Nintendo] m’a dit que, compte tenu de la situation de Pokémon Violet et Écarlate, elle appuierait ma demande pour que le remboursement soit approuvé. Il a été approuvé une heure après », peut-on lire.

On rappelle qu’un autre jeu hyper attendu a subi le même sort : Cyberpunk 2077. Tous ces retours négatifs pousseront, espérons-le, les développeurs à rectifier le tir avec plusieurs mises à jour qui nettoieront le jeu des nombreux problèmes essuyés. En attendant, l’immense succès de Pokémon Violet et Écarlate est en train de se retourner contre lui. Ce qui paraît logique : plus le public est grand, plus il y a de voix susceptibles de se faire entendre.