Nintendo a officialisé Nintendo Switch Sports, nouvel opus dans la saga Sports née sur Wii et pensée pour faire briller le motion gaming. On a toutefois une question : pourquoi avoir attendu aussi longtemps ?

Nous sommes nombreux à avoir fait l’acquisition d’une Wii (un peu plus de 101 millions d’exemplaires vendus) uniquement pour profiter du jeu fourni avec la console culte : Wii Sports. Il s’agit d’une compilation d’activités sportives pensées, à l’époque, pour prouver que le motion gaming peut être fun et convivial. En toute franchise, il serait malhonnête de critiquer Wii Sports, alors qu’on a tous sué à grosses gouttes en agitant le bras devant sa télé pour faire du tennis (seul et surtout à plusieurs). Et figurez-vous que Nintendo a officialisé Nintendo Switch Sports durant son premier Direct de 2022.

Nintendo Switch Sports n’a pas pour but de révolutionner la saga Sports de la firme nippone. L’idée sera toujours de maximiser le potentiel du gameplay basé sur des mouvements physiques retranscrits virtuellement. Au lancement calé pour le 29 avril, on pourra s’amuser dans six disciplines : le tennis, le bowling, le chambara (combat de sabre), le foot, le badminton et le volleyball. Nintendo a d’ores et déjà prévu plusieurs mises à jour gratuites pour agrémenter le contenu (le golf sera ajouté cet automne, par exemple).

Nintendo ressuscite sa saga Sports sur Switch

Compatibilité

Petite précision utile : la Nintendo Switch Lite est incompatible avec Nintendo Switch Sports en raison de sa conception 100 % portable.

C’est plutôt très malin de la part de Nintendo de ressusciter la saga Sports sur Switch, d’autant qu’elle devrait bénéficier de toutes les petites technologies intégrées aux Joy-Con (les petites manettes qui viennent se greffer sur la tablette). Nintendo Switch Sports pourrait en outre s’appuyer sur un effet nostalgie assez évident. Le jeu s’inscrit enfin dans cette tendance qui consiste à augmenter son activité physique à la maison, après deux ans d’une pandémie mondiale encore loin d’être terminée.

Néanmoins, on ne peut s’empêcher de penser que c’est un peu tard pour lancer un Nintendo Switch Sports (la Switch fêtera bientôt ses cinq ans), et, en parallèle, très opportuniste. En effet, il aurait mérité d’être fourni avec la console — sans surcoût — pour appuyer ses innovations. Le succès de Wii Sports s’est en partie construit sur sa gratuité. Là, il faudra quand même débourser 40 € pour frapper, lancer et smasher.

À noter qu’on pourra utiliser la sangle de Ring Fit Adventure pour s’y croire encore plus quand on pratique le foot, lors des séances de tirs au but. Elle sera fournie avec la version physique de Nintendo Switch Sports.

La sangle de jambe de Ring Fit Adventure  // Source : Louise Audry pour Numerama
La sangle de jambe de Ring Fit Adventure // Source : Louise Audry pour Numerama

On pourra essayer Nintendo Switch Sports très bientôt

Nintendo proposera un test technique pour Nintendo Switch Sports, quelques semaines avant son lancement. Pour en profiter, il faudra détenir un abonnement actif au Switch Online et s’inscrire à cette page à compter du 16 février.

Le test sera mené au cours de cinq sessions de 45 minutes chacune :

  • Samedi 19 février : 4h-4h45, 12h-12h45, 20h-20h45 ;
  • Dimanche 20 février : 4h-4h45, 12h-12h45.

Trois disciplines seront concernées — bowling, au tennis et au chambara — avec du jeu en ligne contre des adversaires aléatoires (par de sessions entre amis).