Il y a une Française parmi les nouveaux astronautes recrutés par l’Agence spatiale européenne. Il s’agit de l’ingénieure et pilote Sophie Adenot.

Thomas Pesquet a une nouvelle collègue française au sein du corps des astronautes de l’Agence spatiale européenne (ESA). Ce mercredi 23 novembre 2022, l’ESA a présenté sa nouvelle classe d’astronautes. La concurrence était rude : 7 000 Français avaient tenté leur chance pour être astronaute à l’ESA. La Française Sophie Adenot fait partie des 5 recrues dans la catégorie des astronautes de carrière. Pour la première fois, il y a aussi un astronaute handicapé : le para-astronaute John McFall.

Le CV de Sophie Adenot est extrêmement impressionnant. Née en 1982, Sophie Adenot est une ingénieure et pilote française âgée de 40 ans. Elle détient le titre de lieutenant-colonel de l’armée de l’Air et de l’Espace. Elle est également connue pour être la première femme pilote d’essais d’hélicoptères en France. Sophie Adenot est diplômée d’aéronautique et d’astronautique à SUPAERO (l’Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace) et du MIT (Massachussetts Institute of Technology). De 2001 à 2003, à SUPAERO, elle s’est spécialisée dans la dynamique de vol des engins spatiaux et des avions.

Sophie Adenot. // Source : YouTube ESA
Sophie Adenot. // Source : YouTube ESA

Sophie Adenot a cumulé 3 000 heures de vols sur 22 types d’hélicoptères

Après l’obtention de son diplôme, elle a travaillé chez Airbus Helicopters. Après une année chez Airbus, elle a décidé de se lancer dans le pilotage de ces engins volants. C’est en 2005 que Sophie Adenot a rejoint l’Armée de l’air française pour se former au pilotage d’hélicoptères. Son diplôme de pilote d’essai lui a été attribué en 2018, avec mention, au sein de l’Empire Test Pilots’ School, en Angleterre. Elle cumule à ce jour 3 000 heures de vols, sur 22 types d’hélicoptères différents.

La nouvelle astronaute française parle couramment l’anglais. Elle sait aussi parler l’allemand, l’espagnol et le russe. Sophie Adenot possède également une licence de parachutisme militaire. La pilote cumule 15 années d’expérience comme vulgarisatrice scientifique. C’est aussi une passionnée de sports de montagne (ski, VTT). Elle est professeure de yoga certifié et possède une licence de plongée sous-marine.

Une nouvelle astronaute française, plus de 20 ans après Claudie Haigneré

La nouvelle recrue de l’ESA a pris la parole pour raconter comment s’était passée sa sélection. « On n’est jamais confiant, quand on voit combien il y a de candidats ! On se fait juste son chemin en espérant que l’on va passer les prochaines étapes de sélections. » Pourtant, Sophie Adenot semble amplement qualifiée pour ce rôle d’astronaute. La pilote française « a bien plus de qualifications que nécessaire », commente auprès de BFM TV Jean-François Clervoy, ingénieure et spationaute de l’ESA, qui a réalisé 3 missions spatiales avec la Nasa.

La sélection de Sophie Adenot est un choix symbolique fort. Depuis Claudie Haigneré, qui avait effectué son premier vol spatial en 1996, aucune autre femme française n’avait été sélectionnée pour devenir astronaute. D’ici à quelques années, Sophie Adenot pourra s’envoler dans l’espace à son tour.