Quand une planète est à l’opposition, cette configuration permet de bien la voir. Mais, qu’est-ce que l’opposition en astronomie ? Quand le Soleil se lève, la planète se couche, et inversement.

Jupiter est à l’opposition le lundi 26 septembre 2022. C’est une bonne période pour tenter d’observer la planète lointaine, même à l’œil nu. Vous pouvez également espérer la distinguer aux jumelles. Que se passe-t-il exactement quand une planète est à l’opposition ?

Qu’est-ce que l’opposition en astronomie ?

En astronomie, on parle d’opposition pour décrire une configuration entre deux astres, qui ont un écart angulaire de 180°, vus d’un troisième astre. Ici, on parle du Soleil et d’une planète, tels que nous les observons depuis la Terre. Vue depuis la Terre, la planète est à l’opposé du Soleil dans le ciel. Par conséquent, quand le Soleil se lève, la planète se couche, et inversement. On peut donc voir cette planète quasiment pendant toute la nuit à cette période.

Lors de l’opposition, une planète se trouve à ce moment-là de son orbite au plus près de la Terre. C’est ce que montre bien cette animation réalisée par notre motion-designeuse Nino Barbey : on peut se représenter une ligne droite imaginaire liant Jupiter, la Terre et le Soleil.

Opposition-Jupiter5MO

À quelle distance se trouve Jupiter ?

Si l’on veut être plus précis, il faut dire que Jupiter passe à l’opposition à 21h33 le lundi 26 septembre 2022. Sa distance à la Terre est alors de 3,953 unités astronomiques (soit environ 591 millions de kilomètres, car une unité astronomique équivaut à 150 millions de kilomètres). Il se trouve également que Jupiter atteint le périgée le même jour, à 4h16 : on donne ce nom au point de l’orbite d’un objet céleste auquel sa distance à la Terre est minimale (le contraire de l’apogée). En ce moment, Jupiter est donc un objet intéressant à chercher dans le ciel si vous voulez faire un peu d’astronomie.

Seules les planètes du système solaire qui ont une orbite extérieure à celle de la Terre peuvent se trouver à l’opposition : Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune (ces deux dernières étant assez difficiles à voir sans instrument). Quant à la Lune, elle passe aussi à l’opposition, mais on appelle plus communément cela la pleine Lune.