Pour fêter l’arrivée de Horizon Worlds en France et en Espagne, Mark Zuckerberg a publié un selfie « assez basique » de son avatar devant la Tour Eiffel. Immédiatement moqué par des milliers de personnes, le patron de Facebook répond à la polémique.

Les milliardaires, aussi, sont susceptibles. Mardi 16 août, à l’occasion du lancement de la plateforme Horizon Worlds en France, Mark Zuckerberg avait publié un selfie de son avatar dans le métavers devant la Tour Eiffel et la Sagrada Família. Une petite attention qu’il espérait bienvenue des Français et des Espagnols, qui s’est finalement retournée contre lui.

Twitter, Instagram et TikTok se sont déchaînés contre le milliardaire, avouons-le ridicule sur son image. Son avatar avait tout d’un personnage de jeu PlayStation 2, tandis que les monuments derrière semblaient presque dessinés à la main.

Mark Zuckerberg promet des améliorations

Dans un monde normal, Mark Zuckerberg aurait très bien pu ignorer les critiques. Il semblerait cependant que celles-ci ne lui ont pas plu, puisque le patron de Meta a annoncé trois jours plus tard, le 19 août, que le design de Horizon Worlds allait changer.

« Je sais que la photo publiée plus tôt cette semaine était assez basique. Elle a été prise vraiment rapidement pour célébrer le lancement. Les graphismes sur Horizon sont capables de bien plus, même dans un casque, et Horizon s’améliore vraiment rapidement. »

Mark Zuckerberg

Lors de la prochaine conférence Connect (le rendez-vous annuel de Meta), Zuckerberg compte annoncer une refonte graphique de sa plateforme. Deux premières images ont été publiées. L’une montre des avatars beaucoup plus réalistes, l’autre un décor virtuel digne d’une photo. L’événement a généralement lieu autour du mois d’octobre.

Il y aura bientôt des améliorations graphiques dans Horizon Worlds. // Source : Instagram
Il y aura bientôt des améliorations graphiques dans Horizon Worlds. // Source : Instagram

Cette réaction de Mark Zuckerberg à ce qui n’était pas une vraie polémique, mais plutôt une blague sur les réseaux sociaux, est assez surprenante. Elle montre bien à quel point le métavers est un sujet important pour Meta. L’entreprise a peur que les critiques gâchent son produit et fait tout pour garder le contrôle de sa communication.

De notre côté, nous avons essayé pendant plusieurs heures Horizon Worlds la semaine précédente. Les graphismes ne nous ont pas dérangés, mais on se pose vraiment des questions sur l’utilité de ce « métavers » au quotidien.