La marque Beats, propriété d’Apple, s’est associée à Kim Kardashian, business woman, pour lancer des écouteurs qui misent sur leurs coloris pour se différencier.

Il y a quelque chose d’évident à voir Kim Kardashian, trop souvent réduite à une simple star de télé-réalité (alors qu’elle est une femme d’affaires à la réussite indéniable), s’associer à Beats, marque qui a d’abord percé dans le milieu du sport de haut niveau grâce à ses casques au design bling-bling. Sans compter que Beats a fréquemment été liée au monde du rap, tandis que Kim K a longtemps été en couple avec un certain Kanye West.

Mais, c’est finalement en 2022, alors que l’entreprise Beats s’est racheté une image (merci Apple) et que Kim Kardashian n’est plus la starlette dont on adore se moquer, que le duo a décidé de se rapprocher. Le partenariat prend simplement la forme d’une nouvelle gamme de couleurs pour les Fit Pro, les écouteurs sans fil les plus récents de Beats — lancés en janvier 2022. Bonne nouvelle : derrière la campagne marketing, ils sont convaincants.

Beats Fit Pro x Kim Kardashian  // Source : Apple
Kim Kardashian, prête pour un workout. // Source : Apple

De jolis écouteurs, encore plus jolis ?

Le catalogue d’écouteurs sans fil de Beats est assez simple à cerner. Il y a les Powerbeats Pro, qui se définissent comment l’accessoire idéal des sportifs en raison de leur maintien irréprochable. Il y a les Studio Buds, qui se distinguent par leur discrétion (mais on les reconnaît quand même dans un clip de Lil Nas X). Et puis, il y a les Fit Pro, qui font un peu la jonction entre les deux. Ils sont un peu plus voyants que les Studio Buds, mais ne vont pas aussi loin que les Powerbeats Pro dans l’emphase sur le sport. Une chose est sûre : ils sont très jolis. Contrairement à des AirPods, ils n’ont pas une tige qui dépasse. Et, contrairement à nombre de concurrents, ils ne sont pas trop gros.

Des coloris plus naturels, plus proches de la peau

Les Fit Pro disposent de ce que Beats appelle un contour d’oreille qui aurait « été mis à rude épreuve par des athlètes ». De quoi en faire de bons compagnons pour des activités physiques : ils tiennent bien en place, mais leur design ne devient pas non plus étrange quand on quitte sa salle de sport. D’ailleurs, les outils promotionnels montrent Kim Kardashian en tenue sportive, une manière de bien insister sur cet argument qui parlera aux amatrices et amateurs de workouts.

Beats Fit Pro x Kim Kardashian  // Source : Apple
Les trois teintes « nude ». // Source : Apple

Qu’apporte Kim Kardashian, au-delà de son nom, aux écouteurs Fit Pro ? Des coloris plus naturels, plus proches de la peau (pour gagner encore plus en discrétion) — on dit nude dans le jargon. La gamme couvre trois teintes pour s’adapter à un maximum de carnation (peau claire, peau hâlée, peau noire). Cela change du noir et du blanc, et permet de proposer un accessoire plus personnel — voire plus intime. « Je voulais rompre avec l’idée voulant qu’il faille porter des écouteurs de couleur vive pour se démarquer. Cette collaboration est unique, car elle offre la possibilité de créer un look sobre ou extrêmement affirmé, ce qui correspond à la marque Beats qui encourage la différence », justifie Kim Kardashian. Bref, on est autant dans le fashion que dans l’affirmation de soi — c’est-à-dire deux valeurs très Kim K.

Pour l’anecdote, Beats a retravaillé le packaging pour qu’il évoque l’univers du cosmétique (le toucher est très doux). Et, certains remarqueront que le boîtier des Fit Pro pourrait sans aucun mal renfermer du maquillage. L’illusion est parfaite.

Beats Fit Pro x Kim Kardashian  // Source : Maxime Claudel pour Numerama
Le boîtier des Beats Fit Pro x Kim Kardashian. // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Mieux que des AirPods Pro

La marque Beats étant une propriété d’Apple, les Fit Pro s’inscrivent dans la lignée des AirPods. Ils offrent la meilleure expérience au sein de l’écosystème iOS (les utilisatrices et utilisateurs Android peuvent quand même profiter de leurs atouts sans aucun souci). On retrouve, par exemple, la puce H1, qui permet une connexion hyper rapide à tous vos appareils enregistrés dans votre compte iCloud, le partage audio ou encore la commande vocale « Dis Siri ».

Les Fit Pro proposent en outre toutes les fonctionnalités appréciées sur les AirPods Pro :

  • La réduction active du bruit, qui s’adapte en temps réel ;
  • Le mode transparence, pour rester conscient de son environnement quand le besoin s’en ressent ;
  • L’Audio spatial avec suivi dynamique des mouvements de la tête (surtout intéressant pour profiter du Dolby Atmos sur Apple Music).

Concernant la réduction du bruit, elle rappelle celle offerte par les AirPods Pro. Elle s’avère encore aujourd’hui très performante, sachant que Beats fait le bon choix en soulageant l’utilisatrice ou l’utilisateur de plusieurs modes de performance. C’est oui ou c’est non — et c’est très bien comme ça. Le mode transparence, quant à lui, est l’un des plus réussis du marché, dans sa manière d’amplifier ce qui se passe à l’extérieur de manière absolument naturelle.

Beats Fit Pro x Kim Kardashian  // Source : Maxime Claudel pour Numerama
Beats Fit Pro x Kim Kardashian. // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Face aux AirPods Pro, ils gagnent 1h30 d’autonomie, ce qui n’est pas négligeable. En revanche, leur boîtier n’est pas compatible avec la charge sans fil. Autre particularité du boîtier : il fait une petite infidélité à Apple en troquant le port propriétaire Lightning pour une interface USB-C bien plus pratique. C’est aussi une manière d’attirer les férus d’Android.

Et le son des Beats Fit Pro ?

Comme on aime à le répéter : Beats n’est plus cette marque qui mise sur des basses trop généreuses pour épater son public. En résulte un rendu audio globalement plus homogène, même si l’on peut percevoir l’envie de proposer une écoute plus dynamique (sans doute pour motiver les sportives et les sportifs). Les graves savent répondre présents quand le besoin s’en fait sentir, et le registre des médiums est suffisamment détaillé pour que l’on puisse apprécier ses morceaux favoris. C’est d’ailleurs sur lui que se concentrent essentiellement Beats, ce qui ne garantit pas toujours un équilibre acoustique. Au moins, il y a une signature, un tantinet plus engageante que celle des AirPods Pro, plus plats en comparaison (mais plus justes aussi).

Le seul tort des Fit Pro est certainement de ne pas proposer un égaliseur complet, qui permettrait d’ajuster manuellement la courbe et de personnaliser son expérience. C’est le revers de la médaille de la philosophie à la Apple : quand tout est simple, on est forcément un peu moins libre de choisir.

Le verdict

Beats a donc décidé de ressortir ses écouteurs Fit Pro en partenariat avec Kim Kardashian. L’association n’aboutit pas à une inflation, mais une nouvelle proposition en termes de coloris. Les finitions proposées sont plus naturelles, pour mieux épouser les teintes de la peau. Il y a une notion d’affirmation de soi, chère à Kim Kardashian.
Sinon, les Fit Pro n’ont pas changé. Ils sont toujours des écouteurs riches en fonctionnalités. Ils se posent en héritiers des AirPods Pro, avec qui ils partagent beaucoup. Ils se révèlent même un peu meilleurs sur certains points, à condition d’apprécier un design un peu plus sportif. Et la qualité d’écoute qui va avec.