Après avoir créé la surprise avec ses Pixel 6 l’année dernière, Google compte bien s’imposer à nouveau sur le marché des smartphones haut de gamme avec ses Pixel 7 et Pixel 7 Pro. Deux photophones à la fiche technique toujours aussi ambitieuse, mêlant équipement premium, fonctionnalités avancées et surtout prix contenu.

Présentés il y a deux semaines par Google, les Pixel 7 et 7 Pro sont désormais disponibles à la Fnac. Comme avec ses Pixel 6, la firme de Mountain View entend convaincre les utilisateurs en misant sur un excellent rapport qualité-prix.

Les Google Pixel 7 et Google Pixel 7 Pro sont affichés respectivement à partir de 649 euros et de 899 euros. Des tarifs étonnamment modérés pour ces smartphones qui s’annoncent déjà parmi les meilleurs photophones de cette fin d’année.

À travers ces nouvelles références, Google tente à nouveau de s’imposer dans le domaine de la photo sur mobile et s’appuie encore plus que par le passé sur l’intelligence artificielle (IA). Et bien que leur conception soit en grande partie empruntée à celle des Pixel 6, la fiche technique des Pixel 7 apporte des évolutions intéressantes, notamment en termes de performance et de photo. 

Un design signature inspiré des Google Pixel 6

Les Google Pixel 7 et Pixel 7 Pro s’inscrivent dans la lignée de leurs prédécesseurs. Cette nouvelle série se compose toujours de deux smartphones, dont un modèle compact de 6,3 pouces (le Pixel 7) et un second de 6,7 pouces (le Pixel 7 Pro). 

À l’instar des Pixel 6, ces nouveaux terminaux accueillent un bloc photo horizontal s’étendant sur toute la largeur du smartphone. Une conception qui les différencie du reste du marché mobile. Cette année, l’encadrement des capteurs photos à l’arrière est dans un matériau plus noble que les modèles de 2021, à savoir l’aluminium, mat sur le Pixel 7 et poli sur le Pixel 7 Pro.

Le Pixel 7 Pro. // Source : Google
Le Pixel 7 Pro // Source : Google

À l’avant, le Pixel 7 hérite d’un écran réduit de 6,4 à 6,3 pouces. En marge de cette modification, peu de changements sont à noter comparé aux Pixel 6 et 6 Pro. Le Pixel 7 bénéficie, comme son prédécesseur, d’un affichage FHD+ avec un taux de rafraîchissement de 90 Hz. Même constat du côté du Pro avec sa définition QHD+ et ses 120 Hz adaptatifs.

La plus grande évolution en matière d’affichage concerne la luminosité. Elle peut dorénavant atteindre 1 500 nits sur la version Pro, soit 25 % de plus que le modèle précédent. Si ces Pixel 7 ont un air de famille évident du côté du design, ils ont également hérité de l’excellence photo de leurs prédécesseurs. 

Appareil photo : une IA améliorée au service de nouvelles fonctionnalités 

La photo, c’est bien le domaine dans lequel Google veut se démarquer. À chaque nouvelle génération de Pixel, la marque tâche de viser l’excellence dans ce domaine. 

Sur ce point, si la performance des capteurs évolue sur les Pixel 7, la fiche technique seule ne permet pas de l’appréhender. Le Pixel 7 conserve un module principal de 50 mégapixels, ainsi qu’un ultra grand angle de 12 mégapixels. Et le Pixel 7 Pro se présente toujours avec en sus un téléobjectif de 48 mégapixels. 

Contrairement à la tendance du marché, Google ne se lance pas dans une course aux pixels. La marque américaine se concentre davantage sur la partie logicielle, c’est-à-dire sur l’IA, pour renforcer les performances de ses capteurs.

Avec ses Pixel 7 Google a l’ambition de ne jamais avoir besoin de plus d’un clic pour prendre de superbes photos. Et pour ce faire, il a mis le paquet côté fonctionnalités.

Par exemple, les portraits photo et vidéo gagnent en authenticité avec le Real Tone, qui permet un affichage des teintes de peau plus variées et plus précises. Les clichés deviennent automatiquement plus nets avec l’option Anti-flou. Et avec la Gomme magique, un clic suffit à faire disparaître un objet ou une personne sur une photo.

Les vidéos se dotent quant à elle automatiquement d’un très beau flou d’arrière-plan avec le Flou cinématique, pour un rendu plus « Pro ». Enfin, Google a également pensé aux personnes malvoyantes, qui bénéficient désormais d’un guide vocal dans l’application photo pour les aider à mieux cadrer leurs selfies.

Toutes ces nouvelles options requièrent performance et réactivité. Elles s’appuient alors sur la puissance d’une toute nouvelle puce : la Tensor G2.

Une puce Made by Google au service de l’IA, mais pas uniquement

Depuis ses Pixel 6, Google s’est attaché à maîtriser davantage l’ensemble de ses composants. Il a ainsi abandonné les puces conçues par d’autres spécialistes, pour créer son propre SOC (System On a Chip) selon ses besoins. 

Les Pixel 7 embarquent à ce titre la seconde génération de puce Tensor. Gravée en 4 nm, cette dernière s’avère 60 % plus rapide que la première mouture. Cet équipement soutient à la fois les performances brutes et celles de l’IA, pour des traitements photo encore plus efficaces.

Source : Google
Le Pixel 7 Pro et son appareil photo avancé // Source : Google

En prime, la performance énergétique de la Tensor G2 est améliorée de 20 % comparée à la première puce Tensor. Elle préserve mieux l’autonomie des Pixel 7 et 7 Pro, estimée à plus de 24 heures par Google et à 72 heures avec l’ultra économiseur de batterie.

Les Pixel 7 tournent nativement sous Android 13, la toute dernière version de l’OS. À l’instar des Pixel 6, ils profitent de la primeur des mises à jours d’Android et de 3 ans de mises à jour du système d’exploitation. Une durée portée à 5 ans quand il s’agit des correctifs de sécurité.

Un rapport qualité-prix inattendu

La dernière surprise de ces nouveaux Pixel 7, c’est leur prix. Alors que le marché n’hésite pas à gonfler les prix de ses smartphones haut de gamme, Google n’a pas augmenté ses tarifs par rapport à l’année dernière. Et ce, alors même que les Pixel 7 sont aussi, voire plus, performants que les Pixel 6.

Le Google Pixel 7 est en effet vendu actuellement à partir de 649 euros en coloris Noir volcanique, Vert citron et Neige.

Le Google Pixel 7 Pro est quant à lui proposé à partir de 899 euros, en coloris Noir volcanique, Vert sauge et Neige. 

En marge des Pixel 7 et 7 Pro, Google a également lancé une toute nouvelle montre connectée de Google, la Pixel Watch (Pixel Watch que nous avons testée).

Pixel Watch configure
La Pixel Watch en phase d’appairage avec le Pixel 7. // Source : Google

La Pixel Watch est disponible en version Wi-Fi ou avec une connectivité 4G, à partir de 379 euros.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.