Twitter va-t-il exploser ? Mastodon vaut-il le coup ? Vous n’arrivez pas à vous décider entre les deux réseaux sociaux ? Vous pouvez toujours envoyer vos messages sur les deux plateformes simultanément. Il y a des outils pour cela.

Twitter existera-t-il encore demain ? Cette question semblait invraisemblable il y a encore quelques semaines. Mais, aujourd’hui, le réseau social traverse une crise inédite, largement causée par l’arrivée d’Elon Musk à la direction. Depuis la fin octobre 2022, le milliardaire américain a déstabilisé profondément l’organisation du groupe. Aujourd’hui, Twitter semble en péril.

Dans ces conditions, la tentation de fuir la grande volière est grande. Certains sont d’ores et déjà en train de récupérer leur archive sur Twitter. D’autres ont migré sur Mastodon en espérant retrouver un peu de sérénité et de stabilité. Mais, il n’est pas toujours évident de faire une croix sur Twitter, d’autant que la plateforme n’est pas (encore) à terre.

Une solution à ce dilemme — partir ou rester ? — peut consister à se servir d’un outil permettant de publier simultanément sur Mastodon et sur Twitter. Ce faisant, vous pouvez garantir votre présence sur les deux plateformes et préparer une transition en douceur vers Mastodon, si jamais Twitter venait à disparaître. Vos derniers messages auront été envoyés sur Mastodon.

Publier un même message sur Twitter et Mastodon

Pour publier un même message sur les deux plateformes — crossposter, dans le jargon –, il vous faut bien sûr avoir un compte sur chacune d’elles. Vous devez en outre choisir l’instance de Mastodon sur laquelle vous souhaitez vous poser. Si c’est déjà le cas, la prochaine étape consiste à passer par un service tiers qui fera la liaison entre vos deux profils.

Sur Reddit, deux outils sont régulièrement cités : Mastodon Twitter Crossposter et Moa.Party. Le premier est disponible en français et le second en anglais. L’interface change dans les deux cas, mais l’idée est similaire : vous devez, depuis le premier ou le deuxième service, autoriser l’accès en lecture et en écriture, ainsi que certaines autres actions.

Point important : attention à la manière dont vous renseignez votre nom Mastodon sur Moa.Party ou Mastodon Twitter Crossposter. Il faut le donner en suivant une forme précise, c’est-à-dire [email protected]_instance et pas l’inverse (il faut forcément renseigner l’instance également, car le service est décentralisé).

Source : Capture d'écran
Les applications précisent ce qu’elles sont en mesure de faire sur votre compte. // Source : Capture d’écran

Une mise en garde : d’un strict point de vue de sécurité, il faut avoir conscience que ces services ont donc accès en partie à vos comptes. Cela ne veut pas du tout dire que des actions malveillantes de leur part auront lieu, mais c’est un risque qu’il faut considérer. Si l’un de ces services se fait pirater, par exemple, cela pourrait permettre à un attaquant de publier sur vos comptes.

Sachez que vous pouvez à tout moment révoquer l’accès à vos comptes Twitter et Mastodon. Vous pouvez le faire directement sur Mastodon Twitter Crossposter et Moa.Party, mais également depuis les réglages de Twitter, dans la section « Applications connectées ». Vous pouvez d’ailleurs vérifier à cette occasion si d’autres apps sont liées à votre compte et faire le ménage.

Twitter apps
Vous pouvez faire le ménage juste ici. // Source : Capture d’écran

Ces applications tierces qui ont accès à votre compte Twitter (ou Mastodon) ne sont pas nécessairement une mauvaise chose. C’est pratique pour utiliser un client tiers, au lieu de l’application officielle (comme l’application Talon Android). Idem si vous désirez employer un service pour vous épauler (comme Block Pary App), afin de filtrer vos mentions.

Une fois que vous avez connecté vos deux comptes avec le service tiers de votre choix, assurez-vous de caler les bons réglages. Ceux par défaut de Moa.Party peuvent convenir, mais dans le cas de Mastodon Twitter Crossposter, il vous faudra ajuster quelques paramètres. Sur Mediapart, l’utilisateur mollo indique quels sont les bons réglages à toucher.

Ensuite, vous n’avez plus qu’à utiliser Mastodon ou Twitter pour publier ce qui vous passe par la tête.

Notez toutefois qu’en date du 18 novembre, le fonctionnement peut vous sembler défaillant : la situation du côté de Twitter n’est pas rassurante, avec le départ de très nombreux salariés, y compris dans des départements critiques. Le réseau social est susceptible de ramer ou de planter. Côté Mastodon, selon les instances, l’afflux de monde peut aussi mettre les serveurs en difficultés.

Dans notre cas, nous avons constaté des ralentissements notables sur l’instance principale de Mastodon (mastodon.social) avec notre message d’essai. Pendant un temps, on a d’ailleurs pensé que cela ne marchait pas, mais il a quand même réussi à passer. Selon l’horodatage, le message publié sur Twitter est arrivé une minute après sur Mastodon.

Le premier message sur Twitter... ... qui est envoyé sur Mastodon