Depuis la réactivation du compte de Donald Trump le 19 novembre, tout Twitter se demande si l’ancien président américain tweetera. Elon Musk essaie même de l’attirer en publiant des messages le concernant, comme des mèmes, en guise d’appât.

À quoi joue Elon Musk ? Après avoir trahi sa promesse en décidant lui-même de la restauration du compte de Donald Trump le 19 novembre, alors qu’il avait fait croire qu’un conseil indépendant superviserait ce sujet brûlant, le milliardaire s’amuse maintenant à provoquer l’ancien président américain.

Le dernier message de Donald Trump date du 8 janvier 2021, peu après le mouvement insurrectionnel à Washington des partisans de l’ex-président, qui refusait la victoire de Joe Biden à l’élection présidentielle, et Elon Musk veut changer ça. Pour forcer Donald Trump à tweeter, Elon Musk n’hésite pas à dépasser les limites avec des publications très osées.

Faire tweeter Donald Trump pourrait rapporter gros à Elon Musk

Pourquoi inciter Donald Trump à revenir sur Twitter, alors qu’il est probable que les tweets de l’ex-président américain susciteront régulièrement la polémique ? Pour Elon Musk, cette situation pourrait être avantageuse à plusieurs égards :

  • Si Donald Trump revient sur Twitter, tout le monde va parler de Twitter. Les médias ne seront plus concentrés sur la gestion d’Elon Musk, tandis que certains utilisateurs reviendront sur la plateforme pour voir ce que dit l’ex-utilisateur le plus controversé du réseau social.
  • Aujourd’hui, Donald Trump est à la tête de TRUTH Social, une plateforme concurrente de Twitter dédiée aux conservateurs. Si Donald Trump revient sur Twitter, Elon Musk pourra tuer, ou du moins affaiblir un de ses concurrents.
  • Elon Musk a promis que son Twitter sera celui de la liberté d’expression absolue, mais penche régulièrement à droite. Faire revenir Trump améliorerait encore plus sa cote de popularité chez les conservateurs américains, à qui il s’adresse très régulièrement.
  • Elon Musk peut aussi s’amuser de cette situation, en mettant Donald Trump dans une drôle de situation (ils se sont disputés violemment cet été). Si Trump ne vient pas, il se prive d’une large audience. Si Trump vient, il perdra la face.
  • Enfin, Donald Trump pourrait servir d’appât pour l’abonnement Twitter Blue à 8 dollars. Sa présence pourrait inciter certains utilisateurs à payer pour, par exemple, pouvoir lui répondre. Pour certains, Trump est une star absolue.

Sur Twitter, le milliardaire Mark Cuban décrit la réactivation du compte de Donald Trump comme une « décision marketing intelligente », terrible pour Trump, mais bonne pour Musk. Le patron de Tesla et de SpaceX a lui-même partagé ce message, ce qui laisse indiquer qu’il partage cet avis. Mark Cuban y voit aussi un moyen pour Twitter de vendre des abonnements, ce que Musk ne dément pas.

Depuis l’annonce polémique de la réactivation du compte de Donald Trump, qui semble être tout droit sortie de la tête d’Elon Musk (il y a eu un sondage parmi ses fans, mais Elon Musk a donné son avis personnel), le milliardaire s’amuse énormément de la situation. Il a notamment répondu à des fans de Trump le présentant comme un génie tout en se moquant de la gauche et des médias. Elon Musk a aussi, à plusieurs reprises, critiqué la presse.

Donald Trump va-t-il tweeter ? Pour l’instant, rien n’est assuré. L’ancien locataire de la Maison-Blanche dit privilégier Truth Social (avec qui il a signé un contrat d’exclusivité de plusieurs heures pour chaque publication non-politique), même si Elon Musk est à la tête de Twitter. Mais à l’avenir, Elon Musk pourrait bien réussir son pari.