La Commission européenne souhaite que la 5G puisse être disponible aux passagers des avions de ligne dans l’UE.

Les opérateurs de téléphonie mobile n’ont pas encore couvert votre domicile avec la 5G ? Peut-être pourrez-vous y avoir accès avant en prenant l’avion. En effet, Bruxelles vient de faire bouger les lignes, de manière à autoriser l’usage de la nouvelle génération de téléphonie mobile à bord des aéronefs circulant au-dessus du Vieux Continent.

La 5G dans les avions ? C’est pour bientôt

L’arrivée de l’ultra haut débit mobile à bord des avions viendrait en plus des autres normes déjà existantes, comme la 3G et la 4G. Dans un communiqué du 24 novembre, la Commission a actualisé sa décision d’exécution concernant le fonctionnement des services de communications mobiles à bord des aéronefs, afin de refléter l’état du secteur des télécoms.

Comment est-il possible d’apporter des communications mobiles stables dans les avions, à près de 10 000 mètres d’altitude, c’est-à-dire hors de portée de n’importe quelle antenne relais, alors même que les aéronefs se déplacent à des centaines de kilomètres-heure ? L’astuce consiste à mettre dans la boucle des satellites, qui font la liaison avec les réseaux au sol.

avion aéronef
Les avions proposent déjà un service de connectivité à bord, via le Wi-Fi. // Source : Olivier Cabaret

« Le service est fourni dans la cabine d’un avion équipé en utilisant un équipement de réseau spécial, appelé ‘pico-cellule’, pour connecter les utilisateurs et acheminer les appels, les textes et les données, généralement via un réseau satellitaire, entre l’avion et le réseau mobile au sol », précise la Commission. Cette pico-cellule agit comme une mini tour cellulaire, ajoute Wired.

Du point de vue des passagers, l’expérience doit être semblable à ce qu’ils auraient sur le plancher des vaches. Ils doivent pouvoir voir des vidéos en haut qualité sans aucun temps de chargement, jouer à des jeux vidéo avec une latence minimale, télécharger de gros fichiers sans attendre… en clair, la même expérience 5G que sur Terre.

Concrètement, « le passager peut connecter son smartphone à une station de base, comme s’il activait l’itinérance de données à l’étranger ». À bord de l’avion, toutefois, la liaison se fait en Wi-Fi entre les passagers et le système mobile embarqué, qui lui est en liaison avec le réseau satellitaire. C’est ce qui se fait déjà pour la 4G, à titre d’exemple.

Une limite toutefois. L’Agence nationale des fréquences indique que cette possibilité se limite aux usages liés aux données. Les appels téléphoniques sont proscrits « pour le respect de la tranquillité des autres passagers » De plus, ce n’est pas gratuit : les compagnies aériennes facturent l’accès à cette connectivité à bord, avec un tarif variable selon l’offre et les prestations choisies.

Source : Numerama

C'est sûr : vous payez votre forfait 4G trop cher

Comparateur forfait mobile sans engagement