Du 26 février au 2 mars, Numerama s’est rendu à Barcelone pour couvrir le Mobile World Congress. Là-bas, toutes les innovations ne nous ont pas impressionnés.

Après un CES en petit comité à Las Vegas, la ville de Barcelone a réussi l’exploit d’organiser le premier vrai salon depuis le début de la pandémie. Du 26 février au 2 mars, Numerama s’est rendu au pays des tapas pour couvrir le Mobile World Congress, l’événement mondial dédié aux technologies mobiles. Pendant plusieurs jours, nous vous avons proposé des dizaines de publications sur les réseaux sociauxsur notre site et à travers différentes vidéos, afin de vous faire vivre au mieux l’événement.

Après vous avoir proposé un premier article sur nos coups de cœur du salon, place maintenant aux déceptions. Le mot est fort et pas toujours représentatif de notre état d’esprit, mais vous avez compris l’idée. Voici cinq choses que nous avons regrettées à Barcelone.

Le chien robot de Xiaomi

Le Xiaomi CyberDog. // Source : Louise Audry pour Numerama
Le Xiaomi CyberDog. // Source : Louise Audry pour Numerama

Comme dans tout salon high-tech, on croise des gadgets. En passant sur le stand de Xiaomi, nous avons immédiatement été attirés par le CyberDog, un chien-robot présenté en Chine il y a quelques mois. Malheureusement, nous espérions beaucoup mieux. Cette réplique des robots Boston Dynamics ne sait quasiment rien faire et était surtout là pour attirer les visiteurs sur le stand de Xiaomi. Ça a marché, mais nous n’avons pas envie d’en adopter un.

Le métavers est partout

Cette attraction dit être un métavers 4D. // Source : Louise Audry pour Numerama
Cette attraction dit être un métavers 4D. // Source : Louise Audry pour Numerama

Mis à la mode par Facebook et son changement de nom, le métavers était partout au MWC. Sans surprise, pas grand monde n’a saisi son réel intérêt. Nous avons pu voir le mot « metaverse » écrit en géant sur une bonne centaine de stands, même quand la technologie mise en avant n’avait rien à voir (des montagnes russes en réalité virtuelle par exemple, ou un cours de danse). Bref, contrairement à ce que nous pourrions penser au premier abord, le métavers n’était pas du tout présent au Mobile World Congress. Même si certains veulent nous faire croire le contraire.

La 5G cherche toujours à impressionner

Ce robot sert des bières… en 5G. // Source : Louise Audry pour Numerama
Ce robot sert des verres… en 5G. // Source : Louise Audry pour Numerama

Disponible en France depuis plus d’un an, la 5G peine toujours à convaincre. On pourrait la croire désormais « banale », mais les opérateurs continuent de tout faire pour la mettre en avant sur leurs stands. Nous avons par exemple pu voir un barman piloté grâce à la 5G, ce qui est censé illustrer les capacités inouïes de la technologie pour le contrôle à distance. Après plusieurs mois d’utilisation, difficile d’être dupes. La 5G, au moins sous sa forme actuelle, n’est pas la révolution annoncée. Ce sera sans doute mieux d’ici 3-4 ans, mais n’est-il pas problématique de voir des démonstrations aussi décalées de la réalité ?

Des prototypes trop prototypes

MWC 2022 // Source : Louise Audry pour Numerama
Un des prototypes de TCL. Sa bordures d’écran s’arrachait. // Source : Louise Audry pour Numerama

Chez TCL, nous avons pu essayer des produits très conceptuels. Certains ont des écrans qui se plient dans tous les sens, d’autres ne fonctionnent que le jour… En soi, les propositions du constructeur chinois sont assez impressionnantes. Cependant, aucun des prototypes mis en avant n’était vraiment fini. L’un était à moitié cassé (un bout de l’écran partait), l’autre ne pouvait pas se dérouler… Cela illustre une tendance plus grande des salons. Un prototype non fonctionnel peut-il être présenté comme une vraie nouveauté ?

Moins de folie qu’avant

MWC 2022 // Source : Louise Audry pour Numerama
Les rares robots Boston Dynamics présents au MWC ont attiré beaucoup de personnes. // Source : Louise Audry pour Numerama

Plus globalement, nous avons remarqué que les constructeurs étaient plus frileux lors de cette édition 2022. Où sont les smartphones avec des batteries géantes ? Les smartphones capables de se transformer en drones ? Ce que nous aimons avec les salons, c’est aussi la folie des annonces. À Barcelone cette année, il n’y avait rien de complètement loufoque ou bizarre. On le regrette forcément, mais on imagine que le Covid y est pour quelque chose.

Pour rappel, Numerama vous propose aussi un bilan plus positif du Mobile World Congress 2022, avec sa sélection des nouveautés les plus réussies !

Source : Numerama

C'est sûr : vous payez votre forfait 4G trop cher

Comparateur forfait mobile sans engagement