Cette petite voiture, à peine plus grande qu’une Smart, est l’une des plus vendues au monde sous son nom chinois. Assemblée par un constructeur letton pour l’Europe, elle va débarquer en France début 2023, à moins de 12 000 € bonus déduit.

En Chine, elle est connue sous le nom de Wuling Hongguang Mini EV et c’est un véritable carton commercial. Il n’y a pas à chercher bien loin les raisons de son succès : cette petite citadine électrique est particulièrement abordable, tout en proposant quand même 4 places à son bord. En Europe, elle ne sera pas commercialisée sous son nom chinois, elle le sera sous le nom de Freze Nikrob EV. Son prix est aussi un peu revu à la hausse au passage, mais elle sera tout de même la voiture la plus abordable d’Europe dès début 2023. Le recrutement des revendeurs en France est en cours, nous a confirmé l’importateur français ce 28 novembre 2022.

Pourquoi Freze Nikrob au lieu de Wuling Hongguang Mini EV ?

Freze Nikrob
Il n’y a pas d’offres pour le moment

Cette voiture est un exemple de modèle commercialisé sous licence. Grâce à des pièces importées de Chine et fournies par Wuling, le constructeur Dartz assemble ce modèle électrique dans les pays baltes, qu’il commercialise ensuite en Europe sous le badge Freze Nikrob EV.

Là où l’histoire se complique un peu, c’est que l’entreprise Dartz Motorz, installée en Lettonie, est plutôt connue pour de gros SUV blindés au style particulier. On se demande comment elle en est arrivée à ressusciter (en changeant son orthographe) le nom d’une ancienne marque russe (Frese & co) de véhicules électriques des années 1900. Dartz Motorz a racheté cette marque en 1910, et a sans doute souhaité réutiliser son nom (mais les motivations exactes ne sont pas claires). Le tout pour produire une petite voiture électrique urbaine, copie conforme d’un modèle chinois, assez éloigné de son univers. Malgré un contexte un peu original, la Freze Nikrob EV arrive en Europe avec un tarif compétitif, et c’est ce que l’on en retiendra.

Un tarif de 11 900 € en France une fois le bonus déduit

En France, cette micro citadine s’adresse surtout à une clientèle urbaine. Pour son importateur français, l’idée est d’offrir une alternative abordable pour les automobilistes qui roulent dans les villes soumises aux restrictions des Zones à Faibles Emissions (ZFE) et qui n’ont pas les moyens d’acheter des voitures neuves à 40 000 €. Les premiers points de vente en France viseront en priorité ces grandes métropoles, avant de se multiplier sur le territoire.

La Freze Nikrob ne s’arrêtera pas là. À la différence de certains quadricycles lourds, accessibles avec ou sans permis, comme Citroën Ami ou Microlino, ce modèle est une vraie voiture. Comme la Dacia Spring, ses performances sont quand même bridées. Elle peut atteindre jusqu’à 105 km/h, mais l’autoroute ne sera pas son terrain de jeu.

Deux versions devraient être introduites en France : la « standart » avec 200 km d’autonomie et la « long range » avec 300 km d’autonomie. Malgré ces appellations, il n’y a vraiment rien à voir avec Tesla. C’est probablement la version la plus abordable qui retiendra l’attention et que l’on retrouvera le plus souvent en point de vente.

Pour ce prix, qu’est-ce que l’on a ?

Pour ce tarif de 11 900 €, une fois le bonus écologique déduit, on a une voiture électrique avec 4 roues, un moteur et un volant. Que demander de plus ?

Plus sérieusement, à ce prix-là, il s’agit d’une micro citadine 2 portes, de moins de 3 mètres de long qui peut loger jusqu’à 4 personnes. Toutefois, ne comptez pas sur un large coffre, vous serez déçus.

Configurateur Freze Nikrob // Source : Freze
Configurateur Freze Nikrob. // Source : Freze

Voici les premières caractéristiques diffusées par la marque :

StandartLong Range
Longueur2,92 m3,06 m
Masse totale1 070 kg1 070 kg
Puissance29 kW (40 ch)32 kW (43 ch)
Batterie13,8 kWh26,5 kWh
Autonomie200 km300 km
Temps de recharge6 heures7 heures
Vitesse max100 km/h105 km/h
Jantes12 pouces12 pouces

L’équipement technologique est réduit à l’essentiel, même si le modèle est quand même équipé de série de phares Led, d’une caméra de recul, de la fermeture centralisée et d’un autoradio Bluetooth. Pour le moment, elle n’a pas été soumise aux crash-tests de l’Euro NCAP, mais en l’absence de nombreuses assistances à la conduite, elle ne devrait pas faire mieux que la Dacia Spring et son unique étoile sur ce point. Ce qui ne l’empêche pas d’être considérée comme sûre en Chine, lors des tests réalisés.

Le modèle fait aussi l’impasse sur la recharge rapide (DC). C’est peut-être ce qui pourra freiner certains acheteurs. Sur ce point, la Dacia Spring offre un chargeur embarqué AC de 7.4 kW et accepte les recharges DC jusqu’à 30 kW, ce qui permet un peu plus de polyvalence dans l’usage. Ce n’est pas le cas de cette Freze Nikrob.

La sélection des premiers revendeurs pour la France est en cours, la voiture devrait donc être commercialisée dès le début de l’année 2023. La version cabriolet devrait suivre un peu plus tard dans l’année.

La version cabriolet du modèle chinois // Source : By JustAnotherCarDesigner
La version cabriolet du modèle chinois. // Source : By JustAnotherCarDesigner

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !